Tout savoir sur le régime vegan

Garder la ligne est tout à fait primordial pour bon nombre de personnes. C’est justement dans ce contexte qu’elles sont conduites à suivre un régime alimentaire. En la matière, le régime végan ou végétalien est tout à fait indiqué. Il correspond à l’élimination de tous les aliments d’origine animale. Il s’agit en l’occurrence de la viande, du poisson, des fruits de mer entre autres. Il diffère sensiblement du régime végétarien dans la mesure où il exclut véritablement tout ce qui est issu des animaux en l’occurrence des œufs, des produits laitiers et du miel. Ce type de régime est principalement utilisé pour des raisons éthiques, sanitaires et écologiques. Par définition, un régime végan ou végétalien ressemble plus à un mode de vie qu’à un régime. De ce fait, le régime végan va au-delà du simple végétarisme. En effet, outre la viande et le poisson, il interdit également la consommation de tous les produits de l’exploitation minière animale. En plus de l’alimentation, les adeptes du régime végan s’interdisent souvent l’utilisation de produits d’origine animale dans les cosmétiques et le prêt-à-porter. Cela concerne en guise d’illustration les accessoires faits en laine et cuir et autres. Fort d’un tel constat, il importe de tout savoir sur le régime végan.

Les spécificités du régime végan et la perte de poids

Il apparaît que le régime végan est en général diversifié et harmonieux. Même si les aliments d’origine animale sont interdits, les substituts végétaux de haute qualité doivent répondre à divers besoins nutritionnels. Bien qu’étant le plus souvent assimilés, voire confondus, les régimes végans, végétaliens et végétariens se distinguent les uns des autres.

Distinction entre les régimes vegan, végétalien et végétarien

Ces termes restreints sont faciles à confondre, mais il existe trois types différents de régime en ce qui les concerne, à savoir les régimes végétariens, végétaliens et végans.

  • Les végétariens mangent tous les aliments sauf la viande, le poisson et les fruits de mer.
  • Les végétaliens suivent un régime au même titre que les végétariens. Il faut signifier qu’ils excluent tous les aliments d’origine animale.
  • Les végans sont des végétariens et étendent ce concept à de nombreuses décisions quotidiennes : ils n’utilisent pas de soie, de cuir ou de laine, ils ne prennent pas de médicaments avec des additifs animaux, et ils n’utilisent pas d’extraits d’animaux.

Il ressort de cela que le régime végan est bien plus qu’un simple régime alimentaire. En effet, contrairement aux régimes végétaliens et végétariens, il ne se limite pas à la variété d’aliments consommés, mais aussi au style de vie adopté. Le végan choisit donc de ne pas porter des vêtements issus de l’origine animale.

En ce qui concerne l’origine du régime végan, il faut noter que depuis 1806, il existe des recommandations médicales pour la consommation d’œufs et de produits laitiers. Cependant, jusqu’après 1948, avec la découverte de la vitamine B12, la nourriture végane est devenue un régime plus populaire dans la société.

Le régime végan et la perte de poids

regime vegan et perte de poidsLa perdre du poids n’est pas en soi un objectif végan. En effet, il a été mentionné que le régime végan est plus un style de vie qu’un simple régime alimentaire. Cependant, la cuisine végane nécessite de cuisiner à la maison, en évitant tous les produits industriels et transformés. Ce faisant, la perte de poids pour les adeptes du régime végan est relativement fréquente et naturelle. Il s’avère donc que le fait de se priver d’aliments provenant des animaux favorise la faible teneur en graisse. En plus de cela, le taux de calories présent dans l’organisme est réduit, ce qui favorise également la perte de poids.

Par ailleurs, il importe de savoir combien de temps un régime végan peut durer. À ce niveau, puisque ce régime ressemble plus à un mode de vie, il n’y a pas une date de fin. Pour des raisons de santé, morales et écologiques, ce régime est généralement suivi tout au long de la vie. Par conséquent, tous ceux qui pratiquent le régime végan s’y engagent le plus souvent pour la vie, car cela devient leur principe.

Les principales caractéristiques du régime végan

En matière de régime végan, il est surtout interdit d’inclure des aliments qui proviennent des animaux dans vos plats. Cela concerne également tous les produits animaux, des armoires aux autres produits esthétiques. Alors, si d’aventure les ingrédients des produits de beauté ont été testés sur des animaux et des produits en cuir, ceux-ci seront, de fait, bannis de la garde-robe d’un adepte du régime végan.

Les types d’aliments autorisés et interdits dans une alimentation végan

Tous les aliments du règne végétal se trouvent sur le plateau végan, y compris les légumes, les céréales complètes, les graines oléagineuses et les fruits, ainsi que leurs dérivés, les huiles végétales et les fruits. Dans un régime végétalien, la viande, le poisson et les œufs devraient être véritablement interdits. De plus, les produits laitiers, le beurre, le miel et la gélatine sont interdits. En fait, la production de ces produits résulte de l’exploitation des animaux. C’est la principale raison qui fonde leur interdiction formelle de tout régime végan.

En outre, les pratiquants du régime végan ne tarissent pas d’éloges en ce qui concerne ses bienfaits sur la santé. Il apparaît en effet que, pour des raisons de santé, de nombreux végétariens préfèrent ce régime. Cela s’explique par le fait que ce régime permet de prévenir certaines maladies. L’association d’éléments d’origine purement végétale favorise un apport supplémentaire en vitamines ; ce qui est très utile pour le maintien d’une bonne santé à long terme.

Prévenir l’obésité et les maladies cardiovasculaires

Selon de nombreuses études, l’indice de masse corporelle des végétaliens en général, et des végans en particulier, a tendance à être inférieur à la moyenne des omnivores. Ce qui justifie de tels résultats est simplement le fait que dans cette catégorie de régime il y a généralement moins d’aliments transformés et plus de légumes et d’aliments à feuilles vertes. La fibre végétale est meilleure qu’un régime omnivore classique dans la mesure où elle permet de prévenir l’obésité due à un supplément de matières caloriques.

Aussi, le système cardiovasculaire est bien entretenu du fait de la consommation fréquente de fruits qui sont riches en acides gras mono et poly-insaturé et sans graisse animale. Il est bien plus naturel de suivre un régime végétalien ou végan puisque ceux-ci sont moins composites que les aliments d’origine animale. Les éléments nutritionnels contenus dans ces régimes sont beaucoup plus importants que dans les alimentations courantes avec de la viande.

Les avantages et inconvénients du régime végan

avantages regime veganComme tout type d’alimentation spécifique, le régime végan présente des avantages et des inconvénients qu’il convient d’aborder à présent.

Les bienfaits du régime végan

En guise d’avantages d’un régime végan, il y a en premier lieu le respect de l’environnement et du bien-être animal. En effet, il s’agit non seulement d’une noble cause, mais aussi et surtout de la sauvegarde de la planète qui nous abrite. La préservation de la faune permet de maintenir l’équilibre des différents types d’écosystèmes présents sur la terre. Par la même occasion, cela favorise la digestion et élimine complètement les traitements cruels des animaux.

En second lieu, un bénéfice du régime végan est que cela est tout simplement bon pour la santé. En fait, les personnes habituées à cuisiner suivent facilement une alimentation variée et équilibrée en raison de l’obésité et des maladies associées. Le rythme cardiaque est d’autant plus mieux régulé au quotidien. Ce qui favorise à long terme le sentiment naturel de bien-être corporel.

Les limites d’un régime végan

Il faut cependant reconnaître que le régime de type végan présente certaines insuffisances. Il y a notamment le besoin de supplémentation en vitamine B12 qui peut être difficile à suivre à certaines étapes de la vie. En effet, à partir de 65 ans, il est parfois difficile de concilier une vie sociale active comme aller au restaurant ou répondre à une lettre d’invitation dans un fast-food.

En outre, en cas de grossesse ou d’allaitement, ce type de régime nécessite de profonds changements dans les habitudes alimentaires des personnes habituées à transformer et à préparer les aliments. Celles-ci doivent se limiter à des aliments issus des végétaux. L’on ne peut toutefois pas oublier le fait que certaines protéines animales sont nécessaires à la bonne croissance d’un enfant. Tous ces paramètres font qu’un tel régime n’est pas exempt de limites. Nonobstant ce fait, il n’en demeure pas moins très utile pour la santé.

La correspondance du régime végan avec les types d’individus

Pouvez-vous suivre un régime végan sans risque de carence ? Oui, il est tout à fait possible de suivre un régime végétarien sans faute. Pour cette raison, la vitamine B12 doit être apportée sous forme de compléments alimentaires, car il est encore très compliqué de ne fournir que des aliments d’origine végétale de manière appropriée.

Le régime végan convient-il à tous ?

La difficulté de suivre un régime végétalien dépend des habitudes alimentaires de l’individu. Il est plus facile que ceux qui mangent beaucoup de plats faits maison et des produits de l’industrie alimentaire. Si vous avez des questions sur le passage à un régime végétalien, vous pouvez le faire progressivement. Vous devez donc commencer par un régime végétarien et éliminer progressivement tous les aliments (produits laitiers, miel, etc.) dans les mines animales.

Le régime est-il compatible avec l’exercice ?

Tant qu’une alimentation équilibrée est végétalienne et que la supplémentation en vitamine B12 est respectée, l’exercice ne représente pas un obstacle en soi. Il est recommandé de garder le même régime. Il est question dans ce cadre de maintenir une bonne hydratation. Si cela est nécessaire, il est possible de manger des collations après l’effort en fonction de l’intensité.

Par ailleurs, le végétarisme est un mode de vie qui dure généralement toute une vie. Il n’y a donc aucune raison a priori d’expliquer la prise de poids. Comme pour tout type de régime, pour éviter une prise de poids, il est recommandé de limiter la consommation de produits industriels sucrés, gras, frits, ainsi que de boissons gazeuses et autres boissons sucrées. Ces aliments, bien que parfois associés à des aliments végétaliens, peuvent favoriser le surpoids. Ils doivent être consommés avec modération.

Comment suivre un bon régime végan ?

principes régime veganPour tous ceux qui sont convaincus des avantages du régime végan et qui désirent le pratiquer, il faut savoir comment procéder. Il est en effet indispensable de suivre certaines recommandations pour réaliser un bon régime végan.

Les principes de base du régime végan

Devenir végétalien signifie évaluer en profondeur votre consommation et votre style de vie. En d’autres termes, nous n’achetons plus de vêtements en cuir ou en fourrure, ne mangeons plus de miel ou d’œufs, ne consommons plus de produits laitiers, à l’exception du soja, des amandes et du lait de coco. En plus de cela, nous ignorons les produits qui ne contiennent qu’un seul ingrédient d’origine animale. Il faut bien être spécifique dans le choix des aliments et s’adapter. Au fil des jours, le régime végan prendra une place de choix dans nos habitudes alimentaires.

Cependant, si vous souhaitez commencer à apprendre, vous devez consulter un médecin généraliste ou un diététiste avant d’essayer. N’oubliez pas qu’il s’agit d’un régime très spécial et qu’il peut ne pas convenir à toutes les situations. Il est dès lors plus que nécessaire de vérifier auprès des spécialistes si votre organisme est en mesure de supporter un tel régime. Le cas échéant, il serait judicieux de suivre les prescriptions médicales à cet effet.

La nécessité du bon dosage dans le régime végan

Le dosage est un paramètre essentiel pour tous les adeptes du régime végan. En vue d’éviter au maximum la faim, il est recommandé d’ajuster le régime alimentaire et de bien répartir le dosage des différents aliments consommés. Par exemple, il est conseillé de mélanger les céréales et les haricots dès que possible pour absorber des protéines de haute qualité. Nous pouvons mélanger du riz et des lentilles, de la semoule et des pois chiches, du maïs et des haricots rouges, et nous assurer de manger plus de céréales que de haricots.

De plus, l’association de la vitamine B12 et de la carence en fer ne peut être évitée dans un tel type de régime. cela a pour objectif d’assurer un bon apport en protéines indispensable. Ces nutriments en question assurent notamment la solidité des os, la digestion, le renouvellement cellulaire et la beauté des cheveux et de la peau.

En définitive, le régime végan est caractérisé par le fait qu’il exclut tous les aliments d’origine animale. Bien plus qu’un simple régime alimentaire, il s’agit bien d’un mode de vie. Même les vêtements et accessoires issus de matières animales ne sont pas portés par les pratiquants de ce régime. C’est en ce sens un atout indéniable pour la sauvegarde environnementale et écologique. Cependant, avant de s’y mettre, il est nécessaire de consulter un médecin afin de s’assurer que son organisme peut tenir face aux conditions de ce régime. Si tel est le cas, votre santé sera des plus naturelle et vigoureuse pendant un long moment.