Ne pas manger le soir pour maigrir : Bon au mauvais ?

De plus en plus de personnes ont besoin d’être minces pour se sentir bien dans leur peau. Elles sont prêtes à enchaîner les régimes pour atteindre leur objectif. L’une des pratiques les plus courantes est le jeûne intermittent qui consiste à sauter un repas, généralement celui du soir. Ce régime a la réputation de fournir rapidement de bons résultats. Est-il, toutefois, sans danger pour l’organisme ?

Principe du jeûne intermittent

Avant d’évoquer les effets du jeûne intermittent sur l’organisme, il est important de comprendre son fonctionnement. Il est recommandé de prendre trois repas par jour avec un délai de 4 heures entre chacun. Un proverbe populaire nous rappelle, d’ailleurs, que l’on doit prendre un petit-déjeuner de roi, un déjeuner de prince et un dîner de pauvre.

À ce stade, le repas du soir est le plus facile à supprimer car il est possible de se nourrir à volonté durant la journée. Pour réussir un régime minceur, le principe est de laisser écouler un minimum de 11 heures entre deux repas. En sautant le repas du soir, le corps est privé de l’énergie dont il a besoin pour sa bonne marche. Par conséquent, il est obligé de puiser dans les réserves de graisse pour continuer son activité. Ce processus entraîne, donc, la fonte des graisses et la perte des kilos, lorsque le régime est répété.

Bénéfices du jeûne du soir

Pour perdre du poids, l’organisme doit éliminer l’excès de graisse, mais aussi les toxines qu’il contient. Sauter le repas du soir permet d’atteindre ces deux objectifs. Ce régime apporte également d’autres bienfaits à l’organisme. Il permet entre autres de :

  • limiter la production de l’insuline,
  • empêcher l’accumulation de la graisse,
  • faciliter l’utilisation des stocks de graisse puis
  • empêcher l’apparition de l’obésité et les maladies qui en découlent.

Il sert aussi à augmenter la résistance à l’effort et à contrôler la production des hormones de croissance. Cette pratique aide à faciliter le renouvellement des cellules.

Conséquences du jeûne du soir

Même s’il présente de nombreux avantages pour le corps, le jeûne du soir n’est pas sans danger. En effet, les dommages sur l’organisme peuvent être plus importants. Ces conséquences peuvent être ressenties de différentes manières.

Effets néfastes sur la santé

Le corps a besoin de nutriments pour fonctionner. La privation répétée occasionne un dérèglement sur le fonctionnement normal du corps. Les organes se trouvent privés des vitamines et des éléments inorganiques qui les maintiennent en bonne santé. Vous ressentez, par la suite, des étourdissements, des troubles alimentaires, l’épuisement prolongé du corps. Dans certains cas, le jeûne du soir provoque l’apparition des maladies cardiovasculaires et des élancements musculaires. L’insuffisance de nutriments favorise aussi le stress, l’angoisse et la démence dans les situations les plus graves.

Effets néfastes sur l’équilibre alimentaire

Après une longue abstinence, l’être humain a besoin de bien s’alimenter. En se réveillant le matin, on a tendance à vouloir bien manger, voire à vouloir trop manger. C’est parce qu’on a eu à faire l’impasse sur le repas du soir. L’on peut, dans ce cas, être tenté par les sucreries et les aliments trop gras pour compenser le manque. L’on développe de la sorte de mauvaises habitudes alimentaires. Évidemment, c’est le corps qui en pâtit car on s’expose aux maladies et à l’obésité sous-jacente.

Effets néfastes sur le corps

S’il est vrai que le jeûne du soir permet de perdre efficacement des kilos, il ne régule pourtant pas la reprise du poids. Par contre, la pratique d’une activité sportive quotidienne contribue à éliminer les mauvaises graisses. Autrement dit, vous perdez et stabilisez votre poids. Dès la reprise d’une alimentation correcte, le corps va de nouveau stocker des graisses. L’organisme agit de cette façon pour prévenir une éventuelle privation. Vous n’avez alors aucun contrôle sur la reprise de kilos, c’est l’effet yoyo. Vous reprenez des kilos aussi vite que vous les avez perdus et même plus que vous en avez perdu.

Régime du soir : qu’en pensent les diététiciens ?

Il n’est pas interdit de sauter le repas du soir si vous vous voulez perdre du poids. En revanche, il faut adopter le bon procédé pour perdre des kilos de façon contrôlée. Il est alors recommandé de manger un repas léger le soir. Consommez une soupe par exemple, et de préférence avant 20 heures Le lendemain, le premier repas de la journée doit être pris à midi. Il est aussi important de bien s’hydrater pour favoriser l’élimination des toxines.

Il est conseillé, en plus, de boire au minimum 1.5 litres d’eau par jour pour votre bien-être et pour éviter les fringales nocturnes. Pendant le régime, certains aliments sont à privilégier tels que les légumes, les fruits, les viandes maigres et les produits laitiers. Quand la famine se fait ressentir le soir, il faut éviter de se laisser aller. Il y a des coupe-faim qui favorisent la satiété comme la pomme ou la tisane sans sucre. La consommation d’aliments sains est également préconisée après la période du régime. Elle permet de ne plus reprendre des kilos et de garder la ligne.